Pour s'affranchir de la crise, les pays de la région MENA doivent "éviter de se recroqueviller sur eux-mêmes"

Publicité

Les pays de la région Moyen-Orient et Afrique du Nord (MENA) sont appelés à éviter de "se recroqueviller sur eux-mêmes" et à améliorer leur attractivité vis-à-vis des investisseurs afin de faire face à la crise, souligne lundi le journal économique français "Le Figaro".

"Pour s'affranchir de la crise, ces pays, qui comptent une population active de 75 millions de personnes (sur 260 millions), devront éviter de se recroqueviller sur eux-mêmes", écrit le quotidien dans un article intitulé "L'OCDE au chevet du Maghreb et du Moyen-Orient", publié à l'occasion de la tenue lundi à Marrakech de la rencontre ministérielle MENA-OCDE.

Cette rencontre permet à ces pays d'examiner les possibilités de réformes pour développer l'emploi et lutter contre la pauvreté, malgré la crise, et dans un contexte de démographie galopante.

"Le protectionnisme est une tentation en temps de crise. Certains Etats veulent protéger leurs entreprises en érigeant des barrières non tarifaires", estime le directeur général de l'Organisation de coopération et de développement économique (OCDE), Anthony O'Sullivan, cité par le journal.

Pour +Le Figaro+, l'incapacité des gouvernements ou même des entreprises publiques à générer seuls 40 millions d'emplois en dix ans (principal défi à relever par les pays MENA selon la Banque mondiale) rend indispensable le recours au secteur privé.

Mais pour stimuler les investissements, cette zone devra être "attractive", souligne la publication.

"Au-delà de l'amélioration constante des infrastructures, il faut stimuler les réformes, baisser la fiscalité des entreprises, stabiliser les réglementations (...)", relève M. O'Sullivan.

La Banque mondiale, dans son dernier rapport, appelle à l'émergence d'un monde des affaires plus équitable et souhaite davantage de concurrence, rappelle la publication.

"Un climat propice attirera les investisseurs capables de développer les secteurs à haute valeur ajoutée tels que l'agribusiness, les technologies de l'information, la pharmacie ou encore la logistique", souligne +Le Figaro+, notant que la tâche est rude certes mais "la prise de conscience de l'enjeu constitue déjà un pas décisif".

La crise économique peut, selon l'OCDE, renforcer la collaboration interne aux pays de la région MENA, grâce notamment aux liquidités des pays du Golfe, ajoute le journal.

MAP


    Sindibad Casablanca
    mar, 12/05/2015 - 15:09

    C’est finalement le 10 juin prochain que le parc d’attraction Sindibad ouvrira ses portes au grand public.

    Le parc d’attraction Sindibad qui se compose du parc d’attraction proprement dit, d’un zoo et d’un parc archéologique aura nécessité 400 MDH à la charge du consortium Alliances – Somed, sans la moindre participation financière de la ville de Casablanca.

    Choumicha : une émission culinaire à la télévision belge pendant le ramadan
    lun, 11/05/2015 - 12:03

    Choumicha, la magicienne des fourneaux, sera à la télévision belge pendant ramadan pour y animer bien évidemment une émission culinaire.

    Avec ses émissions qui explorent la cuisine de terrain, « Ch’hiwate Choumicha » et « Ch’hiwate Bladi », Choumicha a déjà su conquérir les téléspectateurs marocains. La magicienne des fourneaux va désormais séduire les papilles belges.

    Lalla Soukaina
    lun, 11/05/2015 - 11:29

    Mariée à Mehdi Regragui, la princesse Lalla Soukaina serait enceinte de son premier enfant selon le portail arabophone Alyaoum24.

    Cultivant la discrétion et le mystère, la princesse Lalla Soukaina intéresse beaucoup les médias nationaux et étrangers, qui peinent malgré tout à en savoir plus sur la fille de la princesse Lalla Meryem.

    lun, 27/04/2015 - 12:33

    Après avoir passé une dizaine de jours de vacances aux Seychelles, le roi Mohammed VI revient aux affaires aux Emirats arabes unis.

    C’est depuis le 16 avril dernier que le roi Mohammed VI était aux Seychelles pour y passer une dizaine de jours de vacances. Le souverain est désormais de retour aux affaires.

    jeu, 23/04/2015 - 15:52

    L’armée marocaine est sur le pied de guerre depuis que les services de renseignement italiens ont informé le Royaume d’un risque d’attaque terroriste par des avions kamikazes.