Pour s'affranchir de la crise, les pays de la région MENA doivent "éviter de se recroqueviller sur eux-mêmes"

Publicité

Les pays de la région Moyen-Orient et Afrique du Nord (MENA) sont appelés à éviter de "se recroqueviller sur eux-mêmes" et à améliorer leur attractivité vis-à-vis des investisseurs afin de faire face à la crise, souligne lundi le journal économique français "Le Figaro".

"Pour s'affranchir de la crise, ces pays, qui comptent une population active de 75 millions de personnes (sur 260 millions), devront éviter de se recroqueviller sur eux-mêmes", écrit le quotidien dans un article intitulé "L'OCDE au chevet du Maghreb et du Moyen-Orient", publié à l'occasion de la tenue lundi à Marrakech de la rencontre ministérielle MENA-OCDE.

Cette rencontre permet à ces pays d'examiner les possibilités de réformes pour développer l'emploi et lutter contre la pauvreté, malgré la crise, et dans un contexte de démographie galopante.

"Le protectionnisme est une tentation en temps de crise. Certains Etats veulent protéger leurs entreprises en érigeant des barrières non tarifaires", estime le directeur général de l'Organisation de coopération et de développement économique (OCDE), Anthony O'Sullivan, cité par le journal.

Pour +Le Figaro+, l'incapacité des gouvernements ou même des entreprises publiques à générer seuls 40 millions d'emplois en dix ans (principal défi à relever par les pays MENA selon la Banque mondiale) rend indispensable le recours au secteur privé.

Mais pour stimuler les investissements, cette zone devra être "attractive", souligne la publication.

"Au-delà de l'amélioration constante des infrastructures, il faut stimuler les réformes, baisser la fiscalité des entreprises, stabiliser les réglementations (...)", relève M. O'Sullivan.

La Banque mondiale, dans son dernier rapport, appelle à l'émergence d'un monde des affaires plus équitable et souhaite davantage de concurrence, rappelle la publication.

"Un climat propice attirera les investisseurs capables de développer les secteurs à haute valeur ajoutée tels que l'agribusiness, les technologies de l'information, la pharmacie ou encore la logistique", souligne +Le Figaro+, notant que la tâche est rude certes mais "la prise de conscience de l'enjeu constitue déjà un pas décisif".

La crise économique peut, selon l'OCDE, renforcer la collaboration interne aux pays de la région MENA, grâce notamment aux liquidités des pays du Golfe, ajoute le journal.

MAP


    Est-ce que les syndicats auront un mot à dire sur la Loi de Finances 2015 ?
    mar, 19/08/2014 - 12:50

    Par un accord signé par le premier ministre Abbas El Fassi le 26 avril 2011, les centrales syndicales ont le droit de participer à un round de négociation autour de la loi de finances, une prérogative que les syndicats comptent bien faire valoir pour le budget 2015.

    Quelques jours de vacances pour Abdelilah Benkirane
    mar, 19/08/2014 - 11:45

    Le chef du gouvernement marocain, Abdelilah Benkirane, passe actuellement quelques jours de vacances à Bin El Ouidane.

    Abdelilah Benkirane et sa petite famille séjournent actuellement à Bin El Ouidane, un village perché à 800 mètres d'altitude au milieu d'une vallée verdoyante dans la province d'Azilal.

    Commémoration de la Révolution : quel sera le thème du discours du roi ?
    lun, 18/08/2014 - 14:55

    C’est ce mercredi, à l’occasion de la commémoration de la Révolution, que le roi Mohammed VI prononcera un discours à la nation. Quel sera le thème directeur de son allocution ?

    Consommation : les Marocains n’ont pas le moral
    lun, 18/08/2014 - 14:51

    Considérant que les prix des produits alimentaires vont continuer à augmenter dans le futur, de nombreux Marocains n’ont pas le moral.

    Selon la dernière enquête du Haut-Commissariat au plan (HCP), l’indice de confiance des ménages stagne par rapport au trimestre précédent, reculant de 0,3 point par rapport à la même période de l’année dernière.

    Sécurité : le Maroc arrête trois dangereux salafistes
    lun, 18/08/2014 - 14:36

    La police marocaine vient d’annoncer l’arrestation à Tanger de trois dangereux salafistes, des personnes impliquées dans un affrontement armé contre les forces de l'ordre en mars dernier.