La Déclaration de Marrakech plaide pour l'application des normes internationales en matière de gouvernance

Publicité

Les participants à la conférence ministérielle MENA-OCDE ont appelé, lundi soir à Marrakech, à la mise en œuvre des normes internationales "les plus élevées" en matière de gouvernance.

Dans leur déclaration finale, adoptée à l'issue des travaux, les pays de MENA et de l'OCDE ont insisté sur le respect de ces standards dans le domaine du gouvernement d'entreprise, en particulier dans les secteurs bancaire et financier ainsi que dans les entreprises publiques et privées.

Ils ont également souligné l'importance de la mise en place d'un système "efficace, juste et transparent" en tant que source durable de recettes publiques, appelant dans ce sens à l'encouragement de la création des PME, à la promotion de la croissance, au respect de la discipline et de la transparence fiscales.

Ils ont également plaidé pour un meilleur accès des micro-petites et moyennes entreprises au financement en stimulant la transparence de l'information et en assurant un cadre législatif approprié pour les transactions commerciales.

Pour atteindre ces objectifs, les participants ont préconisé la diversification des sources de financement, le renforcement du secteur bancaire et le développement continu et durable des marchés boursiers et obligataires, afin de financer la croissance des entreprises innovantes, notamment celles des femmes.

Par ailleurs, la conférence mandate le programme de l'Initiative MENA-OCDE sur l'investissement et la gouvernance pour mettre en Âœuvre le programme de travail du nouveau Conseil des entreprises des deux régions.

La conférence a chargé aussi le programme pour poursuivre les évaluations dans le cadre de la stratégie de développement du climat des affaires dans un certain nombre de pays supplémentaires et pour encourager l'adhésion d'autres Etats de la région MENA à la déclaration sur l'investissement international et les entreprises multinationales.

Soutenant les futures actions du Réseau des femmes entrepreneurs lancé en 2007, la conférence a appelé à la mise en place d'un nouveau groupe de travail sur la compétitivité et à l'appui des actions proposées dans le cadre du forum de la conduite responsable des entreprises.

Le programme doit poursuivre son analyse des moyens de renforcer le cadre d'investissement régionaux, de l'efficacité des instruments régionaux de protection des investissements intra-régionaux, ainsi que l'exploration des actions régionales concertées pour promouvoir la croissance verte.


    Est-ce que les syndicats auront un mot à dire sur la Loi de Finances 2015 ?
    mar, 19/08/2014 - 12:50

    Par un accord signé par le premier ministre Abbas El Fassi le 26 avril 2011, les centrales syndicales ont le droit de participer à un round de négociation autour de la loi de finances, une prérogative que les syndicats comptent bien faire valoir pour le budget 2015.

    Quelques jours de vacances pour Abdelilah Benkirane
    mar, 19/08/2014 - 11:45

    Le chef du gouvernement marocain, Abdelilah Benkirane, passe actuellement quelques jours de vacances à Bin El Ouidane.

    Abdelilah Benkirane et sa petite famille séjournent actuellement à Bin El Ouidane, un village perché à 800 mètres d'altitude au milieu d'une vallée verdoyante dans la province d'Azilal.

    Commémoration de la Révolution : quel sera le thème du discours du roi ?
    lun, 18/08/2014 - 14:55

    C’est ce mercredi, à l’occasion de la commémoration de la Révolution, que le roi Mohammed VI prononcera un discours à la nation. Quel sera le thème directeur de son allocution ?

    Consommation : les Marocains n’ont pas le moral
    lun, 18/08/2014 - 14:51

    Considérant que les prix des produits alimentaires vont continuer à augmenter dans le futur, de nombreux Marocains n’ont pas le moral.

    Selon la dernière enquête du Haut-Commissariat au plan (HCP), l’indice de confiance des ménages stagne par rapport au trimestre précédent, reculant de 0,3 point par rapport à la même période de l’année dernière.