La Déclaration de Marrakech plaide pour l'application des normes internationales en matière de gouvernance

Publicité

Les participants à la conférence ministérielle MENA-OCDE ont appelé, lundi soir à Marrakech, à la mise en œuvre des normes internationales "les plus élevées" en matière de gouvernance.

Dans leur déclaration finale, adoptée à l'issue des travaux, les pays de MENA et de l'OCDE ont insisté sur le respect de ces standards dans le domaine du gouvernement d'entreprise, en particulier dans les secteurs bancaire et financier ainsi que dans les entreprises publiques et privées.

Ils ont également souligné l'importance de la mise en place d'un système "efficace, juste et transparent" en tant que source durable de recettes publiques, appelant dans ce sens à l'encouragement de la création des PME, à la promotion de la croissance, au respect de la discipline et de la transparence fiscales.

Ils ont également plaidé pour un meilleur accès des micro-petites et moyennes entreprises au financement en stimulant la transparence de l'information et en assurant un cadre législatif approprié pour les transactions commerciales.

Pour atteindre ces objectifs, les participants ont préconisé la diversification des sources de financement, le renforcement du secteur bancaire et le développement continu et durable des marchés boursiers et obligataires, afin de financer la croissance des entreprises innovantes, notamment celles des femmes.

Par ailleurs, la conférence mandate le programme de l'Initiative MENA-OCDE sur l'investissement et la gouvernance pour mettre en Âœuvre le programme de travail du nouveau Conseil des entreprises des deux régions.

La conférence a chargé aussi le programme pour poursuivre les évaluations dans le cadre de la stratégie de développement du climat des affaires dans un certain nombre de pays supplémentaires et pour encourager l'adhésion d'autres Etats de la région MENA à la déclaration sur l'investissement international et les entreprises multinationales.

Soutenant les futures actions du Réseau des femmes entrepreneurs lancé en 2007, la conférence a appelé à la mise en place d'un nouveau groupe de travail sur la compétitivité et à l'appui des actions proposées dans le cadre du forum de la conduite responsable des entreprises.

Le programme doit poursuivre son analyse des moyens de renforcer le cadre d'investissement régionaux, de l'efficacité des instruments régionaux de protection des investissements intra-régionaux, ainsi que l'exploration des actions régionales concertées pour promouvoir la croissance verte.


    Le Roi Mohammed VI
    ven, 21/11/2014 - 15:46

    Avec une fortune estimée à 2,1 milliards de dollars, le Roi Mohammed VI fait son entrée dans le classement des plus grandes fortunes d’Afrique établi par le magazine Forbes.

    ven, 21/11/2014 - 14:17

    Suite aux nombreuses réclamations concernant la lenteur du débit internet, Maroc Telecom a décidé de s’expliquer.

    C’est par le biais de sa page Facebook que Maroc Telecom a officiellement réagit aux problèmes de lenteur du débit internet : Cher(e)s Internautes,

    Stade Moulay Abdellah de Rabat
    ven, 21/11/2014 - 12:03

    Alors que le Mondial des Clubs doit se jouer au Maroc le mois prochain, l’état de la pelouse du stade Moulay Abdellah de Rabat est au centre de toutes les attentions.

    CAN 2015 : quelles sanctions pour le Maroc ?
    jeu, 20/11/2014 - 11:27

    En invoquant le virus Ebola, le Maroc s’est vu retirer l’organisation de la CAN 2015. Cette situation expose le Royaume à des sanctions. Celles-ci seront connues le 3 décembre prochain.

    Lalla Oum Kalthoum
    jeu, 20/11/2014 - 11:00

    Maintenant que le mariage du prince Moulay Rachid et de Lalla Oum Kalthoum a eu lieu, la jeune femme est devenue son épouse. Mais qui est-elle exactement ?

    Hormis le fait d’être l’épouse du prince Moulay Rachid, qui est Lalla Oum Kalthoum ? C’est la question que se pose de nombreux Marocains.