La Déclaration de Marrakech plaide pour l'application des normes internationales en matière de gouvernance

Publicité

Les participants à la conférence ministérielle MENA-OCDE ont appelé, lundi soir à Marrakech, à la mise en œuvre des normes internationales "les plus élevées" en matière de gouvernance.

Dans leur déclaration finale, adoptée à l'issue des travaux, les pays de MENA et de l'OCDE ont insisté sur le respect de ces standards dans le domaine du gouvernement d'entreprise, en particulier dans les secteurs bancaire et financier ainsi que dans les entreprises publiques et privées.

Ils ont également souligné l'importance de la mise en place d'un système "efficace, juste et transparent" en tant que source durable de recettes publiques, appelant dans ce sens à l'encouragement de la création des PME, à la promotion de la croissance, au respect de la discipline et de la transparence fiscales.

Ils ont également plaidé pour un meilleur accès des micro-petites et moyennes entreprises au financement en stimulant la transparence de l'information et en assurant un cadre législatif approprié pour les transactions commerciales.

Pour atteindre ces objectifs, les participants ont préconisé la diversification des sources de financement, le renforcement du secteur bancaire et le développement continu et durable des marchés boursiers et obligataires, afin de financer la croissance des entreprises innovantes, notamment celles des femmes.

Par ailleurs, la conférence mandate le programme de l'Initiative MENA-OCDE sur l'investissement et la gouvernance pour mettre en Âœuvre le programme de travail du nouveau Conseil des entreprises des deux régions.

La conférence a chargé aussi le programme pour poursuivre les évaluations dans le cadre de la stratégie de développement du climat des affaires dans un certain nombre de pays supplémentaires et pour encourager l'adhésion d'autres Etats de la région MENA à la déclaration sur l'investissement international et les entreprises multinationales.

Soutenant les futures actions du Réseau des femmes entrepreneurs lancé en 2007, la conférence a appelé à la mise en place d'un nouveau groupe de travail sur la compétitivité et à l'appui des actions proposées dans le cadre du forum de la conduite responsable des entreprises.

Le programme doit poursuivre son analyse des moyens de renforcer le cadre d'investissement régionaux, de l'efficacité des instruments régionaux de protection des investissements intra-régionaux, ainsi que l'exploration des actions régionales concertées pour promouvoir la croissance verte.


    Dounia Boutazout
    lun, 29/06/2015 - 17:16

    C'est l'actrice marocaine Dounia Boutazout qui l’annonce officiellement elle-même, elle est désormais divorcée.

    C’est auprès du tribunal de la famille de Marrakech que l’actrice marocaine Dounia Boutazout a entamé début avril dernier la procédure de divorce de son mariage. Cette semaine, auprès de plusieurs médias, elle affirme qu’elle est officiellement divorcée.

    Yassine Benajiba
    ven, 26/06/2015 - 11:00

    Pour avoir soulevé son maillot afin de montrer un message de soutien à la Palestine, un footballeur marocain a été suspendu par deux matchs par l’UEFA.

    Adnane Tighadouini
    ven, 26/06/2015 - 09:41

    Où évoluera Adnane Tighadouini la saison prochaine ? Plusieurs clubs sont intéressés par le footballeur hollandais d’origine marocaine, notamment la Real Sociedad.

    jeu, 25/06/2015 - 15:20

    Au Maroc, plus d’un candidat sur deux au baccalauréat a réussi l’examen lors de la première session.

    Le ministre de l’Education nationale a dévoilé les statistiques du baccalauréat 2015. Cette année, ce sont 167 089 élèves scolarisés qui ont réussi les épreuves du bac, soit un taux de réussite de 51,54%. Par rapport à l’année dernière, ce taux est en hausse de 6,4%.

    mer, 24/06/2015 - 14:34

    Ils sont exactement 156 429 à avoir obtenu leur baccalauréat cette années, soit 44% des candidats à s’être présentés aux épreuves.

    Il vient d’être annoncé que 156 429 élèves ont réussi les épreuves du baccalauréat 2015, soit 44% des candidats qui se sont présentés à cet examen lors de cette session.

    Par rapport à l’année dernière, le taux de réussite est en augmentation de 6,4%.