Mohamed Rouicha n'est plus !

Publicité

Notre artiste marocain Mohamed Rouicha nous a quitté le début de cette après-midi, il souffrait dernièrement des complications cardiaques.

Après une stabilité dans son état de santé, le chanteur Amazigh a vécu ce matin encore des complications cardiaques, mais malheureusement, il est décédé avant son arrivée à l'hôpital.

Mohamed Rouicha est décédé Mardi 17 Janvier 2012 suite à une détérioration fulgurante de son état de santé.

Mohamed Rouicha sera enterré demain Mercredi dans sa ville natale Khénifra.

Mohamed Rouicha (né le 1er janvier 1950 à Khénifra) et (décédé le 17 janvier 2012 à Khénifra) est un chanteur berbère marocain spécialiste du Ouatar ou Loutar, un instrument de musique marocain apparenté à l'Oud plus rustique.

Issu d'une famille modeste il quitte l'école « Dyour Chiouks » de Khénifra à l'âge de 11 ans. Il commence à jouer à Loutar en 1964, notamment dans des cercles traditionnels de musiciens. La même année, Rouicha se lance dans l'interprétation de la chanson traditionnelle berbère.

En Juillet 2010, il est invité à chanter pour inaugurer le premier grand festival des Gorges de Tinghir qui a eu lieu le 28, 29 et 30 Juillet dans la commune de Tinghir (Province de Tinghir). Un rendez-vous qui lui tient très à cœur dans la mesure où sa mère est originaire de cette commune de plusieurs dizaines de milliers d'habitants. En effet, avant même de commencer à jouer "loutar" il n'oublie surtout pas de le rappeler avec cette phrase: "mimiss n'moulay Lahcen, mimiss n'lala Aicha iliss n'moulay Harafi oult tdoght." littéralement traduit:" Fils de Moulay Lahcen, fils de Lala Aicha fille de Moulay Harafi originaire de Toudgha." une phrase qui rappel que l'artiste ne fait que revenir aux sources pour jouer dans la région dont sa mère est originaire à savoir la Vallée de Toudgha.

Biladi & Wikipédia


    Yacine Zerkdi fait appel au crowdfunding pour financer ses études à Harvard
    mer, 13/01/2016 - 10:40

    Comment financer un MBA à Harvard lorsqu’on n’a pas l’argent ? Yacine Zerkdi, un ingénieur franco-marocain, a eu l’idée originale d’utiliser le crowdfunding.

    El Mostafa Ramid défend le mariage des mineures en parlant de les protéger
    ven, 18/12/2015 - 15:09

    Le ministre de la justice marocain, El Mostafa Ramid, a défendu le mariage des mineures. Il a justifié sa position en évoquant la protection que cela apporte aux fillettes.

    Nadia Murad Basee Taha
    ven, 18/12/2015 - 14:43

    Séquestrée et violée par des hommes de Daech, Nadia Murad Basee Taha a témoigné devant le Conseil des Nations Unis. Elle a pleuré, des membres du conseil aussi.

    Nadia Murad Basee Taha est une Irakienne Yézidi âgée d’une vingtaine d’année. Elle a témoigné devant le Conseil des Nations Unis du calvaire que lui ont fait subir les hommes de Daech, à elle et à sa famille.

    Abderrahmane El Youssoufi prépare son retour en politique
    mer, 16/12/2015 - 08:45

    L’ancien premier ministre Abderrahmane El Youssoufi prépare son retour en politique. Il se fera par le biais du lancement d’un grand mouvement politique.

    Standing ovation pour la chanteuse marocaine Najat Rajoui à The Voice
    mer, 16/12/2015 - 08:44

    Comme on le dit généralement, Najat Rajoui a épaté la galerie. Lors du quatrième prime de The Voice, la chanteuse marocaine a eu droit à une standing ovation.

    Rien ne dit encore que la chanteuse marocaine Najat Rajoui ira jusqu’à la finale de l’aventure The Voice. Une chose est en tout cas certaine, elle a marqué les esprits.