Economie

Croissance : les recettes du Maroc

La croissance est un réel problème pour le Maroc. Pourtant, le Royaume n’est pas seul dans sa recherche de solutions, la Banque Mondiale livre plusieurs pistes.

Alors que le Maroc tente de rejoindre la croissance des pays émergents de l’Asie du Sud-Est et de l’Europe Centrale, le Royaume doit trouver des solutions pour doper son économie alors que sa croissance a été plutôt modérée durant ces dernières années.

Alors que la cible représentée par les pays émergents de l’Asie du Sud-Est et de l’Europe Centrale sont déjà passés à une phase d’industrialisation, le Maroc est toujours à la traine en raison de gains de productivité insuffisants. Dès lors, par effet de bord, ce manque de productivité se répercute sur les exportations, le commerce international, la balance économique du Royaume.

Pour tenter de résoudre ce problème, la Banque Mondiale livre plusieurs pistes. Par exemple, si plusieurs pays émergents appliquent une politique de change agressive pour doper leur exportation, le Maroc a toujours préféré une politique de change fixe vis-à-vis des principales devises, ce qui bien évidement pénalise les exportations marocaines selon les cours.
De fait, une libéralisation du change serait certainement une bonne chose pour le Maroc au niveau de ses exportations.

Il est à souligner que plusieurs nouveaux métiers sont en pleine phase de croissance dans le Maroc, mais que ceux-ci représentent actuellement une part insignifiante du PIB. Dès lors, ce focaliser sur l’automobile, l’aéronautique ou d’autres nouvelle technologie est illusoire pour le moment, la priorité actuelle devant donc être donnée à l’industrie.

Dès lors, alors que le gouvernement marocain semble essentiellement se focaliser sur ces nouveaux métiers, il devrait peut-être plus écouter les recommandations de la Banque Mondiale !

Click to comment

You must be logged in to post a comment Login

Leave a Reply

Populaires

Quis autem vel eum iure reprehenderit qui in ea voluptate velit esse quam nihil molestiae consequatur, vel illum qui dolorem?

Temporibus autem quibusdam et aut officiis debitis aut rerum necessitatibus saepe eveniet.

Copyright © 2015 Biladi Maroc.

To Top