Divertissement

Loubna Abidar : Violemment agressée à Casablanca et fuit le Maroc pour la France

Avec un œil au beurre noir et l’arcade sourcilière gauche ouverte, la vidéo de l’actrice Loubna Abidar est affligeante. Elle s’est fait agresser jeudi dernier à Casablanca.

Avec un œil au beurre noir et l’arcade sourcilière gauche ouverte, la vidéo de l’actrice Loubna Abidar est affligeante. Elle s’est fait agresser jeudi dernier à Casablanca.

Malgré tout ce que l’on dit ouvertement au Maroc, la prostitution est une réalité qui existe dans le Royaume, un sujet tabou dont il ne faut surtout pas parler. C’est ainsi que lorsque le film « Much Loved » de Nabil Ayouch a été présenté à la Quinzaine des réalisateurs à Cannes, il a déclenché une grosse polémique et une interdiction de diffusion dans le pays pour « incitation à la prostitution ».
Suite à ce film, l’actrice principale Loubna Abidar avait même reçu des menaces de mort, des menaces prises au sérieux vu qu’elle avait hésité à revenir au Maroc.
Alors que l’un de ses partenaires avait été agressé à l’arme blanche, la comédienne avait déclaré : « Je n’ai pas peur de mourir pour un film, mais j’espère qu’avec le temps les choses se calmeront, et que la société marocaine évoluera ». Elle avait tort !

Jeudi dernier, à Casablanca, elle s’est en effet fait molester. Comme le prouve les images de la vidéo qu’elle a publié, son visage tuméfié en gros plan montrant tuméfié avec un œil au beurre noir et l’arcade sourcilière gauche ouverte a de quoi faire peur.

C’est d’autant plus affligeant que la comédienne de 30 ans n’a pas été prise en charge : « J’ai été victime d’une agression à Casablanca. Aucun commissariat ni hôpital n’ont voulu m’accepter. Je suis allée au grand commissariat de Casablanca en pleine nuit et on m’a reçue avec des rires. Le policier a dit : “Enfin, Abidar a été frappée !” », a-t-elle écrit sur son compte Facebook.

Traumatisée par ce qui s’est passé, mais aussi apeurée, Loubna Abidar a préféré fuir le Maroc en prenant le premier avion à destination de la France.

Bien qu’ayant coupé son téléphone portable, l’actrice profite tout de même des événements pour répondre à ses détracteurs : « Tout cela parce que j’ai fait un film que vous n’avez pas regardé. Vous avez regardé ce qu’ils ont voulu vous montrer. Jugez-moi à partir du vrai film. »

Click to comment

You must be logged in to post a comment Login

Leave a Reply

Populaires

Quis autem vel eum iure reprehenderit qui in ea voluptate velit esse quam nihil molestiae consequatur, vel illum qui dolorem?

Temporibus autem quibusdam et aut officiis debitis aut rerum necessitatibus saepe eveniet.

Copyright © 2015 Biladi Maroc.

To Top