Monde

Attentats de Paris : à qui appartiennent les noms qui circulent actuellement ?

Ils s’appellent Ahmad Al Mohammad, Samy Amimour, Omar Ismaïl Mostefaï, Bilal Hadfi ou encore Salah Abdeslam. Qui sont ces personnes dont le nom circulent dans le cadre des attentats perpétrés vendredi soir à Paris.
Suite aux attaques meurtrières qui ont ensanglantés Paris vendredi soir, plusieurs noms circulent. Qui sont ces personnes ?

Ahmad Al Mohammad

Ils s’appellent Ahmad Al Mohammad, Samy Amimour, Omar Ismaïl Mostefaï, Bilal Hadfi ou encore Salah Abdeslam. Qui sont ces personnes dont le nom circulent dans le cadre des attentats perpétrés vendredi soir à Paris.
Suite aux attaques meurtrières qui ont ensanglantés Paris vendredi soir, plusieurs noms circulent. Qui sont ces personnes ?

Ahmad Al Mohammad
Ahmad Almohammad est un nom qui apparait sur un passeport syrien retrouvé près du corps de l’un des kamikazes du Stade de France. Dans un communiqué, le parquet de Paris confirme l’identification du Syrien né en 1990.
Bien qu’il existait des doutes sur l’authenticité de la pièce d’identité, le parquet a indiqué qu’« il existe une concordance avec les empreintes papillaires ».

Samy Amimour
Né en 1987 à Paris et originaire de Drancy, Samy Amimour est « connu de la justice anti-terroriste pour avoir été mis en examen le 19 octobre 2012 pour association de malfaiteurs terroriste ». Il faisait partie du commando qui a participé à la prise d’otages sanglante du Bataclan.
Trois personnes de son entourage ont été placées en garde à vue.

Omar Ismaïl Mostefaï
Grâce à ses empreintes digitales, Omar Ismaïl Mostefaï a été le tout premier kamikaze à être identifié. Il s’agit d’un Français âgé de 29 ans, né à Courcouronnes (Essonne), une personne qui cumulait les infractions et « ne se cachait pas de faire des petits trafics de drogue ». « Il n’avait jamais été impliqué » dans un dossier terroriste, selon le procureur de Paris.
Sept de ses proches restaient en garde à vue dimanche soir.

Bilal Hadfi
Bilal Hadfi est l’un des trois kamikazes à s’être fait exploser près du Stade de France. Il s’agit d’un jeune homme de nationalité française âgé de 20 ans, résidant en Belgique.

Brahim Abdeslam
De nationalité française et résidant lui aussi en Belgique, Brahim Abdeslam faisait partie de la troisième équipe, celle qui a mené des fusillades dans l’Est de Paris. Il s’est fait exploser devant un bar du boulevard Voltaire.

C’est Brahim Abdeslam qui aurait loué la Seat noire retrouvée à Montreuil qui contenait trois kalachnikovs, onze chargeurs vides et cinq pleins.
Les enquêteurs se concentrent sur ses deux frères : Mohamed et Salah.

Salah Abdeslam
Justement, Salah Abdeslam, 26 ans, intéresse les enquêteurs et reste pour l’heure introuvable. Bruxelles a émis un mandat d’arrêt international à son encontre. Il est considéré comme « dangereux ».

Mohamed Abdeslam
Mohamed Abdeslam, l’autre frère de Brahim et Salah Abdeslam, est lui en garde à vue en Belgique.

Abdelhamid Abaaoud
Belge d’origine marocaine, Abdelhamid Abaaoud est actuellement soupçonné d’être le commanditaire de l’opération. Il est originaire du quartier de Molenbeek en Belgique et est « l’un des bourreaux les plus actifs de Daech en Syrie ».

Il avait déjà été identifié comme étant cerveau d’une série d’attaques déjouées en Belgique et est connu des services de sécurité. Son nom revient aussi dans les enquêtes sur les attentats de Villejuif et du Thalys.

Click to comment

You must be logged in to post a comment Login

Leave a Reply

Populaires

Quis autem vel eum iure reprehenderit qui in ea voluptate velit esse quam nihil molestiae consequatur, vel illum qui dolorem?

Temporibus autem quibusdam et aut officiis debitis aut rerum necessitatibus saepe eveniet.

Copyright © 2015 Biladi Maroc.

To Top