Monde

Les attentats de Paris : Le Maroc au cœur de l’enquêtenotamment, la traque d’Abdelhamid Abaaoud

Les enquêteurs français ne sont pas seuls à travailler sur les attentats de Paris. Des services étrangers collaborent, notamment ceux du Maroc.

Les enquêteurs français ne sont pas seuls à travailler sur les attentats de Paris. Des services étrangers collaborent, notamment ceux du Maroc.

Si Belgo-Marocain Abdelhamid Abaaoud, organisateur présumé des attentats de Paris, a été tué mercredi lors d’un assaut de la police contre un appartement à Saint-Denis, c’est bien évidemment grâce au travail des enquêteurs français qui sont sur le pied de guerre depuis les attentats du vendredi 13. Mais pas seulement.

Bernard Cazeneuve, le ministre de l’Intérieur, a lui-même confirmé « qu’un pays hors d’Europe a signalé lundi 16 novembre qu’Abdelhamid Abaaoud aurait séjourné un temps en Grèce ». De fait, des services étrangers collaborent.

François Molins, le procureur de Paris, a lui aussi confirmé qu’« un témoignage faisant état de la présence d’Abaaoud sur le territoire français » était à l’origine de l’assaut de la police de mercredi matin.

Le directeur du RAID, Jean-Michel Fauvergue, indique lui aussi que « On savait qu’Abdelhamid Abaaoud était peut-être là. Les autres services nous avaient transmis cette information ».
Toutes ces déclarations posent la question de savoir qui sont ces autres services ?
L’Europe bien sûr, mais aussi le Maroc
Vu que l’enquête sur les attentats de Paris est aussi très active en Belgique, une participation belge est évidente. On peut même l’élargir à l’Europe vu que des informations sont déjà remontées depuis plusieurs autres pays.

Mais selon RFI, c’est le Maroc qui jouerait un rôle déterminant. Ce serait en effet les services marocains qui auraient orienté les enquêteurs français sur la piste belge, comme ce sont eux aussi qui auraient indiqué qu’Abdelhamid Abaaoud était présent sur le territoire français. Ils auraient aussi été déterminants dans le déclenchement de l’opération à Saint-Denis.

« Au lendemain des attentats qui avaient ensanglanté la capitale française, et sur demande des autorités françaises et belges, des officiers des renseignements marocains s’étaient rendus à Paris et Bruxelles pour aider dans les investigations en cours. Et déjà cette collaboration donne ses fruits avec l’opération menée ce (mercredi) matin », a par exemple publié le site marocain Le360.ma en soulignant que cette information émanait d’une source « sûre ».

Le Roi Mohammed VI à Paris vendredi

Bien qu’aucune mention du Maroc n’ait officiellement été donnée, il est bon de souligner que François Hollande va recevoir ce vendredi après-midi le roi du Maroc Mohammed VI à l’Elysée. Le souverain était en visite privée en France et a exprimé le souhait de pouvoir s’entretenir avec le président français.

Les discussions vont bien évidemment porter sur les attentats de Paris, mais certainement aussi sur la lutte contre le terrorisme et la coopération en matière de sécurité entre les deux pays. Cela pourrait aussi indiquer que l’aide du Royaume serait précieuse à l’avancée de l’enquête.

Click to comment

You must be logged in to post a comment Login

Leave a Reply

Populaires

Quis autem vel eum iure reprehenderit qui in ea voluptate velit esse quam nihil molestiae consequatur, vel illum qui dolorem?

Temporibus autem quibusdam et aut officiis debitis aut rerum necessitatibus saepe eveniet.

Copyright © 2015 Biladi Maroc.

To Top